Troc aux plants : jardiner, c’est aussi se faire plaisir Ouest France 21 mai 2016

, par @Bruz_Citoyenneté


(Au premier rang, à gauche, Stéphanie de la section Argile et barbotine, deux bénévoles de la LPO, et Nadine Cormillet. Au 2e rang, des bénévoles et à droite, Didier, le président des jardins familiaux)

Samedi matin, l’association Bruz citoyenneté a organisé la 3e édition de son troc aux plants sur le site des jardins familiaux, rue du Champ-Niguel. L’association des jardins familiaux, Argile et Barbotine (section poterie de l’ALB, Amicale laïque) et la LPO (Ligue de protection des oiseaux) se sont associés à cet événement.

« Deux trocs sont organisés dans l’année, l’un en avril-mai et le second en septembre-octobre », rappelle Nadine Cornillet, responsable de l’organisation de cette manifestation pour Bruz citoyenneté. Le troc s’adresse aussi aux personnes qui veulent fleurir leur balcon. L’idée se développe que « le jardin, ce n’est pas seulement alimentaire, c’est aussi se faire plaisir. C’est planter et voir pousser, pour le bien-vivre ensemble ».

En amont, une enquête a été faite pour savoir ce qui intéressait les gens. « Trois points ont été retenus : cultiver sans pesticide, la reproduction des plantes et les nichoirs à oiseaux », continue Nadine Cormillet. Pour chacun de ces centres d’intérêt des sorties ont été organisées, la dernière s’est concrétisée samedi avec la LPO.