Projection du film « Le silence de la mer » de Jean-Pierre Melville

, par @Bruz_Citoyenneté

Dans le cadre des journées de la résistance, Bruz Citoyenneté et le Grand Logis vous propose de redécouvrir le premier film de Jean-Pierre Melville dans sa copie restaurée en 2017 en présence de Bruno Leroux, historien et ancien directeur historique de la Fondation de la Résistance.

La bande-annonce :


Projection : samedi 2 décembre à 20H30
Lieu : Le Grand Logis / Tarif tout public : 4,20€
précédée par une présentation du film par Bruno Leroux.

Réalisation : Jean-Pierre Melville
Scénario : Jean-Pierre Melville d’après une œuvre de Vercors
Distribution : Howard Vernon, Nicole Stéphane, Jean-Marie Robain
Année : 1947 restauré en 2017 / durée : 1H28

Synopsis : Lors de la derniere guerre mondiale, un officier allemand est loge chez un vieux monsieur et sa niece. Amoureux de la France et de sa culture, l’officier leur rend visite chaque soir pour les entretenir de ses diverses reflexions. Mais les habitant opposent a leur locataire un silence determine.

Critique du film :
Paru en 1941, le livre de Vercors était un appel à la dignité. A l’occupant qui n’était pas un SS, la France meurtrie opposait symboliquement un silence obstiné. L’officier finissait par découvrir les vrais buts des nazis. De ce récit, Jean-Pierre Melville, ancien combattant des Forces françaises libres, a fait un magnifique poème visuel, où l’hiver n’en finit pas de la présence allemande, une tragédie en vase clos où, dans le silence, le cœur obsédant d’une horloge bat comme un signe du destin. La voix bourdonnante de l’officier allemand se perd, tandis que les phrases lentes du commentateur tiennent lieu de chœur antique. Jacques Siclier / Télérama