La rue Huguette-Gallais a été inaugurée samedi

, par @Bruz_Citoyenneté

Ouest - France - 4/12/2017

En présence d’anciens déportés et d’associations d’anciens combattants, Auguste Louapre, le maire, et les deux filles d’Huguette Gallais, Violaine et Soline, ont dévoilé, samedi midi, la plaque de la rue portant le nom d’Huguette Gallais.

« Germaine Tillon définissait la résistance comme une cristallisation... Vous étiez Huguette Gallais, l’un de ces purs cristaux. » Il a aussi évoqué le symbole de la rue qui rejoint l’avenue du Général-de-Gaulle.

« Huguette Gallais et sa mère sont revenues épuisées et amaigries de déportation en 1945, à Fougères, mais elles étaient vivantes, a rappelé Violaine Gallais. Elles sont devenues ensuite des passeuses de mémoire en témoignant sans relâche dans les établissements scolaires. »

Sa soeur Soline ajoute : « L’inauguration est aussi à dédier à l’ensemble du groupe Gallais. »

Lors de la cérémonie, Il a été diffusé Nuit et Brouillard, de Jean Ferrat, interprété par le Bruzois Philippe Poirier, et La Marseillaise. Un rappel historique : Huguette Gallais faisait partie d’un groupe constitué par son père qui avait rejoint le réseau Ceux de la libération. Andrée Gallais, sa fille Huguette et une amie, Louise Pitois, connurent l’enfer de la déportation.